Sodome, ma douce

Laurent Gaudé | Auteur |

Laurent Gaudé

Né en 1972, Laurent Gaudé a fait des études de Lettres Modernes et d’Etudes Théâtrales à Paris. En 1997, il publie sa première pièce, Onysos le furieux, à Théâtre Ouvert. Ce premier texte sera monté en 2000 au Théâtre National de Strasbourg dans une mise en scène de Yannis Kokkos. Suivront alors des années consacrées à l’écriture théâtrale, avec notamment Pluie de cendres, jouée au Studio de la Comédie Française, Combat de Possédés, traduite et jouée en Allemagne, Médée Kali, jouée au Théâtre du Rond-Point, Les Sacrifiées, créée au Théâtre des Amandiers à Nanterre, Caillasses, créée au Théâtre du peuple à Bussang, ou Danse, Morob, créée à Dublin.

Son premier roman, Cris, est publié en 2001. Avec La Mort du roi Tsongor, il obtient, en 2002, le prix Goncourt des Lycéens et le prix des Libraires. En 2004, il est lauréat du prix Goncourt pour Le Soleil des Scorta, roman traduit dans 34 pays.

Depuis 2008, il travaille régulièrement avec des compositeurs contemporains pour lesquels il écrit des textes ou des livrets d’opéra : Roland Auzet (Mille Orphelins), Thierry Pécou (Les Sacrifiées), Kris Defoort (Daral Shaga), Thierry Escaich (Cris) et Michel Petrossian (Le Chant d’Archak).

Il est également l’auteur de deux recueils de nouvelles, Dans la nuit Mozambique et Les Oliviers du Négus et livres en collaboration avec des photographes : Oan Kim (Je suis le chien Pitié) et Gaël Turine (En bas la ville).

Depuis 2013, il a également effectué des voyages (Port-au-Prince, le Kurdistan irakien ou la jungle de Calais) qui ont donné lieu à des reportages. De ces expériences, il tirera également un premier recueil de poèmes, De sang et de lumière, publié en 2017.

Son dixième roman, Salina, les trois exils, paraît en 2018, et, l’année suivante, il publie le long poème Nous l’Europe, banquet des peuples, qui est adapté à la scène par Roland Auzet et créé au festival d’Avignon 2019. En 2020, il sort chez Actes- Sud  » Mille vies  » .

Sodome, ma douce a été mis en scène par Stanislas Nordey au Théâtre Ouvert avec Valérie Lang en 2010.

Article du journal  » Liberation »du 6 novembre 2020 :

La culture comme projet politique ». Un texte essentiel de Laurent Gaudé

https://www.liberation.fr/auteur/5064-laurent-gaude-

L’équipe Artistique de Sodome, ma douce

Corinne Menant , interprète et mise en scène

  • Enfant et adolescente, Corinne pratique la danse classique mais ce sont vers les planches qu’elle se tournera ensuite. C’est par le biais d’ateliers de théâtre amateurs dirigés par des professionnels de grande qualité notamment avec Christophe Hatey ( Compagnie l’Aire du Verseau ) et Claudie Guillot (formée au CNSAD et pensionnaire à la Comédie Française entre 1997 et 2004) que Corinne apprend peu à peu le métier passionnant de comédienne. Pour parfaire sa technique , elle suit des stages régulièrement à Paris ou en province, notamment avec Sophie Thebault ( Compagnie Les Tournesols ) aux Tréteaux de France, Frédéric Melan à Toulon et en Avignon ou encore Gérard Chabanier comédien-formateur aux Tréteaux de France, pour le théâtre gestuel.
  • En 2019, elle crée sa compagnie » Insolence is beautiful ! » et en assure la direction artistique.

Camille Schaer , comédienne

Camille s’initie au théâtre enfant dans l’atelier de sa commune. Elle suit le cursus des Cours Florent dans les classes de Julie Timmerman, Marc Voisin, et Cédric Prévost en parallèle de ses études de management, puis continue de se former auprès de Sophie Thebault (Cie Les Tournesols). 

Gwendoline Hamon , chorégraphe , danseuse et assistante à la mise en scène.


Danseuse, comédienne et chorégraphe, pratiquant la danse Jazz, contemporaine et classique, Gwendoline est diplômée de l’école de comédie musicale l’EPCM et formée à l’Examen d’Aptitude Technique (EAT) en Jazz à l’Institut National des arts du Music-hall (INM) au Mans.

Elle a notamment dansé et joué dans la troupe franco-chinoise Sens Theatre au festival d’Avignon Off avec le spectacle « Dans une profonde respiration » mis en scène par Keyan Wu en 2017, puis avec la Compagnie Amaranthus durant deux ans et demi avec laquelle trois spectacles virent le jour, mis en scène par Pierre-Sébastien Kuntzmann. Elle fut à la fois danseuse, comédienne et chorégraphe pour ces trois spectacles joué sur Paris et en province de 2017 à 2020. Gwendoline a rejoint la compagnie Insolence is beautiful! en 2020 sur le projet « Romanticomodern ».

Jak Belghit, création sonore

Musicien- compositeur. S’inspire de blues et de musique cinématographique pour créer des univers poétiques avec son instrument, la guitare, qu’il utilise comme base sonore rythmique et mélodique. En plus du travail avec divers groupes et artistes, il a souvent accompagné des lectures et des contes. Actuellement il joue avec son groupe Lez’maj ainsi que le Duo Poesik et se produit seul également. Jak travaille régulièrement dans les projets de la compagnie Insolence is beautiful!

Laurent Bariteau , danseur

On le verra sur les tréteaux durant l’été 1992 avec le Théâtre de l’Esprit de Sel . C’est la même année qu’il rencontre le metteur en scène japonais Junji Fuseya avec lequel il jouera plusieurs pièces aussi bien à Paris qu’à Tokyo jusqu’en 2003.
De 1994 à 1996 Antoine Campo le mettra en scène dans “L’échange” de Claudel et dans “Electre” de Sophocle, et “La mise au monstre d’un nouveau monde” de Jean-Louis Bauer au Lavoir Moderne Parisien

En 1997 il rencontre Philippe Genty pour le spectacle “Dédale” présenté lors du festival In d’Avignon au Palais des Papes, au théâtre de la ville de Paris et en tournée mondiale.

Il travaillera ensuite sous la direction de Muriel Hermine dans le cirque “Crescend’O”, de Thomas Le Douarec dans “Vol au-dessus d un nid de Coucou”, de Guy Lumbroso dans “Roberto Zucco” de Caroline Pallares dans “Le malade imaginaire”, et récemment de Christophe Thiry dans ”On ne badine pas avec l’amour” Il a aussi été dirigé par Sylvain Maurice, Claude Baqué, Anne Delbée, Robert Hossein, Rober Carsen …

On a pu le voir au cinéma dans “13 Tzameti” “une “affaire de famille” “Le fil d’Ariane” et à la télévision dans “Un village français” ,“Chez Maupassant”, “Coup de chaleur”, “Si près de chez vous”, “Clem” et dans “Falco”. Il sera au théâtre de l’Opprimé ( Paris) en 2020 sous la direction d’Hervé Petit dans la « Cartographe ».

Photographies- Teaser