Romanticomodern

Szilvia Deák  | Autrice | Romanticomodern

crédit photo: Andrea Deák

Romanticomodern est un spectacle poétique et musical mis en scène par Corinne Menant avec Jane Barthès, saxophoniste . Poèmes hongrois de Szilvia Deák création 2020.

Szilvia Deák est née à Vásárosnamény dans l’Est de la Hongrie en 1972. Issue d’ une famille nombreuse, elle a grandi dans un petit village, à Hetefejércse. Licenciée en Lettres(français et russe). En 2007, une petite nouvelle intitulée Le Cerf-volant a été publiée dans le magazine Muse.
Primée au Concours de poésie organisé par la Coterie Poétique de Chinon avec le poème Menée en bateau. Nullepartout est son premier recueil de poèmes et de nouvelles publié en 2008 chez Édilivre, Paris.Depuis 2000, Szilvia vit et travaille à Budapest. Elle est passionnée également par la photographie, la peinture et la musique. Elle a publié ses poèmes sur le site littéraire Levure littéraire n°2 et dans la Revue Cabaret # 11, automne 2014.

Romanticomodern, son recueil de poésie bilingue a été publié par CreateSpace Independent Publishing Platform en 2015.

Préface de Didier Bazy Février 2015

La poésie de Szilvia Deák vise à la fois l’actualité de l’espace d’une vie et le désir de l’éternité du temps. Aussi la lecture de ce recueil peut-il déboussoler. Mais la désorientation n’est-elle pas un devoir de poète ? Szilvia Deák ambitionne ici de tout dire en peu de mots. Et ces mots sont autant de petits cailloux semés sur le support électronique, autant d’atomes, d’insécables, prismes de nos vies étranges, étrangères, banales  mais éloquentes. 

Vingt-quatre pages en Français.Vingt-quatre pages en Hongrois. La poétesse s’auto-traduit. Elle s’exporte dans une langue étrangère. Toute poésie déstabilise la langue car la poésie est dehors. Szilvia Deák le dit bien : “demain tu écriras autrement.” Ecrire autrement sans atermoiement ni procrastination. Ecrire ici et maintenant, quelque soit l’ici, quelque soit le maintenant. Ainsi ce fulgurant : Credo Ma foi est ma liberté Mon bonheur est un café L’évidence est soeur de simplicité. La poésie martèle la vérité. Et Szilvia Deák, laboureuse et tisseuse, renoue les fils éclatés de l’artifice en exprimant dans ces poèmes-prismes des rayons laser qui vont droit au but : “je vis donc je suis”. La poésie s’écarte de la philosophie pour inventer une sagesse qui lui est propre. Il conviendra de relire ces courts textes pour les relier à soi. Alors l’intemporel surgira du temporel même. Szilvia Deák le souligne directement en son poème final, un texte chute, chuchoté et crié : vivre, c’est avoir vécu. Oui, mais sans nostalgie. Oui, les yeux ouverts et la plume concentrée.

L’équipe artistique

Jane Barthès , création musicale

Après avoir étudié le jazz au conservatoire de Montreuil , St Denis et Bagnolet, puis dans les écoles de jazz ARPEJ et IACP, Jane s’est dirigée vers les musiques du monde. Pratiquant aussi le théâtre et le chant, Jane s’intéresse au mariage des sons, des textes et des voix.

Gwendoline Hamon, chorégraphe

Danseuse, comédienne et chorégraphe, pratiquant la danse Jazz, contemporaine et classique, Gwendoline est diplômée de l’école de comédie musicale l’EPCM et formée à l’Examen d’Aptitude Technique (EAT) en Jazz à l’Institut National des arts du Music-hall (INM) au Mans.

Elle a notamment dansé et joué dans la troupe franco-chinoise SENS THEATRE au festival d’Avignon Off avec le spectacle « Dans une profonde respiration » mis en scène par Keyan Wu en 2017, puis avec la Compagnie Amaranthus durant deux ans et demi avec laquelle trois spectacles virent le jour, mis en scène par Pierre-Sébastien Kuntzmann. Elle fut à la fois danseuse, comédienne et chorégraphe pour ces trois spectacles joués à Paris et en province de 2017 à 2020. 

Corinne Menant , mise en scène et interprétation

Crédit photo : Frédéric Vignale
  • Enfant et adolescente, Corinne pratique la danse classique mais ce sont vers les planches qu’elle se tournera ensuite. C’est par le biais des MJC et  d’ateliers de théâtre  amateurs  que Corinne apprend peu à peu le métier passionnant de comédienne. Pour parfaire sa technique , elle suit des stages régulièrement à Paris ou en province, notamment avec Sophie Thebault , Frédéric Melan ou encore Gérard Chabanier comédien-formateur aux Tréteaux de France, pour le théâtre gestuel. 
  • Elle  crée sa compagnie » Insolence is beautiful!  et en assure la Direction artistique. 
  • Elle s’initie au cinéma en participant à divers courts-métrages et clips.

Photographies et teaser

Teaser- Travail de répétitions. Romanticomodern de Szilvia Deák
Réalisation : Emeric Gallego
Photographie : Anne-Laure Espouy
Juin 2020- Studio Baretto ( 75011)

Romanticomodern est un spectacle poétique et musical mis en scène par Corinne Menant avec Jane Barthès, saxophoniste . Poèmes hongrois de Szilvia Deák, création 2020-2021.

Photographies- Flyer

Romanticomodern –
Association culturelle Théâtre Aleph- Ivry -sur -Seine